archive | Coproduction internationale RSS pour cette section

Nouvel appel : Soutien aux fonds de coproduction internationale

timbuktu_1

Abdelrahmanne Sissako sur le tournage de Timbuktu ©Arnaud Contreras

Le Programme Europe Créative MEDIA a publié un nouvel appel à propositions (EACEA/11/2015) en vue de soutenir des fonds de coproduction internationale. Le budget disponible s’élève à 1,5 million d’euros. L’objectif est d’encourager les fonds européens de coproduction à coproduire des projets de films créatifs impliquant des partenaires européens et non-européens et à faciliter leur circulation sur le marché international. Sont éligibles les fonds de soutien à la coproduction internationale établis dans un pays MEDIA et actifs depuis au moins un an.

Quels montants ?

La contribution financière de l’Union aux fonds ne peut excéder 80 % des coûts éligibles totaux de l’action. La contribution maximale par candidat sélectionné s’élève à 400 000 €.

Quels projets ?

Les projets doivent être présentés par des entités audiovisuelles établies dans l’un des pays participant au sous-programme MEDIA et doivent être coproduits avec au moins un producteur d’un pays qui ne participe pas au sous-programme MEDIA et n’est pas membre d’Eurimages.

Ces coproductions doivent être financées par des producteurs européens pour un montant minimum de 20% pour les documentaires et de 25 % pour les films de fiction et d’animation, avec un maximum de 70 % dans tous les cas.

Date limite de dépôt : 25 février 2016

Lignes directrices et formulaire

24 coproductions soutenues par Eurimages

eurimages

A l’issue de la 141e réunion de son Comité de Direction qui s’est tenue à Ljubljana (Slovénie) du 7 au 11 décembre 2015, le fonds Eurimages du Conseil de l’Europe a accordé un soutien à la coproduction de 24 projets (18 longs métrages de fiction, 2 films d’animation et 4 documentaires) pour un montant total de 5 314 426 euros.

Parmi ceux-ci figurent quatre coproductions à participation belge (1 majoritaire et 3 minoritaires) :

Insyriated de Philippe Van Leeuw. Coproduction Belgique (Altitude 100, 71,50%), France (Liaison cinématographique, 28,50%). Dans l’équipe technique et artistique, on retrouve Carole Karemera dans le rôle principal, le chef opérateur suisse Renato Berta, l’ingénieur du son Paul Heymans et Jean-Luc Fafchamps à la composition. Financement belge acquis : le CCA, le Vaf, le tax shelter. Montant reçu: 170.000 €.

Fortuna de Germinal Roaux (CH). Coproduction Suisse (Vega Production, 80%), Belgique (Need Productions, 20%). Financement belge acquis : le CCA et le tax shelter. Montant reçu : 270.000 €.

Dilili à Paris, film d’animation de Michel Ocelot (FR). Coproduction France (Nord- Ouest, 70%), Allemagne (Senator Film, 17%), Belgique (Artémis, 13%) Financement belge acquis : RTBF, Nethys/Brutélé, le tax shelter. Montant reçu : 450.000 €.

Cobain de Nanouk Léopold (NL). Coproduction Pays- Bas (Circe Film, 68,28%), Belgique (A Private view, 18,68%), Allemagne (Coin Film, 13,04%). Montant reçu : 340.000 €.

Liste complète des films soutenus 

Eurimages soutient 17 coproductions

eurimages

A l’issue de la 140e réunion de son Comité de Direction qui s’est tenue à Tbilissi (Géorgie) du 12 au 16 octobre 2015, le fonds Eurimages du Conseil de l’Europe a accordé un soutien à la coproduction de 17 projets pour un montant total de 5.116.469 euros.

Parmi ceux-ci figurent six coproductions belges, dont 1 majoritaire et 5 minoritaires :

La fille inconnue de Jean-Pierre et Luc Dardenne. Coproduction Belgique (Les Films du Fleuve, 51%), France (Archipel 35, 49%), cofinancée par le CCA, Wallimage, le tax shelter. Au casting, on retrouve Adèle Haenel dans le rôle principal (César 2015 de la meilleure actrice pour Les combattants), entourée de quelques acteurs habitués à tourner avec les frères (T. Doret, O. Gourmet, J. Renier, F. Rongione). Montant reçu : 500.000 €.

Grand froid de Gérard Pautonnier (FR). Coproduction France (Elzevir Films, 49,96%), Belgique (Cie cinématographique, 39,94%) et Pologne (Lava Films, 10,10%). Film cofinancé par Wallimage et le tax shelter.  Montant reçu : 480.000 €.

The whale de Andrea Pallaoro (IT). Coproduction Italie (Partner Média investment, 40,94%), Belgique (Left Field Ventures, 35,92%) et France (Good Fortune Films, 23,14%), cofinancée par le CCA et le tax shelter. Montant reçu : 227.000 €.

Ugly, nasty people de Cosimo Gomez (IT). Coproduction Italie (Casanova Multimédia, 70%), Belgique (Panache Productions, 15%) et France (Mille et une Productions, 15%). Film cofinancé par le tax shelter. Montant reçu : 380.000 €.

A real Vermeer de Rudolf Van den Berg (NL). Coproduction Pays- Bas (Rinkel, 50,13%), Luxembourg (Tarantula Luxembourg, 33,39%) et Belgique (Living Stone, VG, 16,48%), cofinancée par le tax shelter. Montant reçu : 350.000 €.

Zombillénium d’Alexis Ducord et Arthur de Pins (FR) (animation). Coproduction France (Maybe Movies, 79,90%), Belgique (Belvision, 20,10%), cofinancée par le tax shelter. Montant reçu : 354.469 €.

Autres projets soutenus :

The Daybreak de Gentian Koçi (AL), AL-GR (50.000 €)

Zoology d’Ivan Tverdovsky (RU), RU-FR-DE (190.000 €)

Ana, mon amour de Calin Peter Netzer (RO-DE), RO-DE-FR (254.000 €)

Game Count de Agnieszka Holland (PL-FR), PL-DE-CZ-SE (450.000 €)

Parade de Nino Zhvania (GE), GE-RU (110.000 €)

Le prince de Nothingwood de Sonia Kronlund (FR), FR-DE (100.000 €)

Something useful de Pelin Esner (TR), TR-DE-NL (100.000 €)

The Ash Lad de Mikkel Sandemose (NO), NO-IE-CZ (480.000 €)

The Paradise d’Andrei Konchalovsky (RU), RU-DE (420.000 €)

The Mute de Bartosz Konopka (PL), PL-IE (350.000 €)

The little Vampire de Karsten Kiilerich (DK) et Richard Claus (DE), NL-DE-DK (321.000 €)

40 projets au Rendez-Vous de la Coproduction Rhénane

RDV_2015_Catalogue

Quarante projets (19 documentaires, 21 fictions) figurent dans le catalogue du Rendez-Vous de la Coproduction Rhénane qui réunira à Strasbourg les 9 et 10 juillet une centaine de producteurs originaires d’Allemagne, de Belgique, de France, du Luxembourg et de Suisse, porteurs de projets de coproduction pour le cinéma, la tv et le transmédia. Seront également présents plusieurs diffuseurs, distributeurs et fonds de soutien.

Organisé par le Bureau Europe Créative Strasbourg, l’événement proposera, outre des rencontres individuelles pré-organisées, des études de cas de coproductions ainsi qu’un débat d’actualité sur les opportunités et contraintes des coproductions franco-germanophones.

Info

MEDIA soutient 5 fonds de coproduction

Abdelrahmanne Sissako sur le tournage de Timbuktu  ©Arnaud Contreras

Abdelrahmanne Sissako sur le tournage de Timbuktu ©Arnaud Contreras

Dans le cadre de son soutien aux fonds de coproduction internationale (appel 43/2014), Europe Créative MEDIA va octroyer une subvention de 1,508 million € à 5 fonds internationaux :

Info

Le CNC lance le dispositif ACM Distribution grâce au soutien de MEDIA

cnc_ACMimage_gallery

Avec le soutien du programme Europe Créative- MEDIA de la Commission européenne, le CNC va doter l’Aide aux Cinémas du Monde (ACM), dispositif co-géré par le CNC et l’Institut français, d’un nouveau volet dédié à la distribution internationale des films soutenus à la production.

Baptisé ACM Distribution, ce nouveau dispositif, sélectionné par l’agence du programme Europe Créative dans le cadre de l’appel à propositions sur les fonds de coproductions internationales lancé en décembre 2014, a pour objectif de favoriser la circulation en Europe et dans le monde des coproductions internationales issues du catalogue de films soutenus par l’ACM, impliquant un partenaire extra-européen.

« Je me réjouis de ce premier partenariat avec le programme européen Europe Créative-MEDIA, qui permet à l’ACM d’être un des moteurs de la coopération entre l’Europe et les auteurs du monde entier. Je remercie vivement la Commission européenne de nous avoir accordé sa confiance et son soutien dans cette expérimentation». s’est félicitée Frédérique Bredin, présidente du CNC.

Alors que sera célébré cette année le 10ème anniversaire de la Convention de l’Unesco, ce projet européen constitue aussi un moyen de contribuer à la protection et la promotion de la diversité culturelle, via un dispositif essentiel soutenant la diversité des cinématographies mondiales. « C’est une réelle chance pour les films ACM, qui sont le reflet de la création du monde entier, et régulièrement primés dans les grands festivals internationaux, d’accroître et de stimuler leur diffusion commerciale en salles et sur les plateformes en ligne dans un plus grand nombre de pays » a indiqué Frédérique Bredin. A ce jour, 156 films ont été aidés, portés par des réalisateurs de 64 nationalités différentes dont 46 non européens. Cette année, un nombre record de 17 films soutenus par l’ACM ont été sélectionnés dans les différentes sections du Festival de Cannes.

Ce nouveau soutien sélectif sera ouvert à des sociétés européennes qui proposeront des stratégies de distribution et de promotion internationales innovantes d’un ou plusieurs films ACM sur au moins 3 territoires, dont un territoire européen (hors France) et un territoire extra-européen.

Une présentation de ce programme et de ses modalités (montants et critères) aura lieu en septembre 2015, au moment du premier appel à candidatures.

Communiqué

Eurimages soutient 31 coproductions

139 meeting

Lors de sa 139e réunion, du 15 au 19 juin 2015 à Prague, le Comité de direction du Fonds Eurimages du Conseil de l’Europe a accordé un soutien à la coproduction de 27 projets de longs métrages de fiction, 1 film d’animation et 3 documentaires pour un montant total de 7 745 000 euros.

Session très prolifique pour la Belgique qui est impliquée dans 8 coproductions dont deux majoritaires : Once upon a time in Germany-David & the Peddlers de Sam Garbarski (Luxembourg, Allemagne, Belgique) et L’économie du couple de Joachim Lafosse (Belgique, France).

Parmi les coproductions minoritaires belges figurent le film d’animation de Denis Do (France) Funan, le peuple nouveau (France, Luxembourg, Belgique), le prochain long métrage de Stéphane Brizé (après La loi du marché) Une Vie (France, Belgique), Fotografii de familie (Recycling Feelings) de Cristian Mungiu (Roumanie, France, Belgique), Laila M. de Mijke De Jong (Pays-Bas, Belgique, Allemagne), Fanny de Lola Doillon (France, Belgique), Toen Mijn Vader Een Struik Werd (When My Father Became A Bush) de Nicole Van Kilsdonk (Pays-Bas, Belgique, Croatie)

Le Comité de direction a par ailleurs fixé les dates des réunions 2016. Les dates limites pour le dépôt des demandes d’aides seront les :

  • 15 janvier 2016
  • 15 avril 2016
  • 25 août 2016
  • 25 octobre 2016

Communiqué de presse