Archives de tags | cinéma

Appel à propositions « Développement des publics »

openairscreen

© Brussels Film Festival

MEDIA vient de publier l’appel à propositions EACEA/05/2015 en vue de la sélection d’initiatives européennes visant à promouvoir l’éducation au cinéma et le développement des publics du cinéma européen. La date limite de dépôt est fixée au 26 mars 2015.

Le soutien est ouvert à 2 types d’activités :

  • Les projets de collaboration dans le domaine de l’éducation cinématographique, impliquant des partenaires établis dans 3 pays MEDIA et reposant sur une proportion significative de films européens.
  • Les activités de développement du public impliquant au moins 3 partenaires dans 3 pays et mettant en œuvre une stratégie innovante afin de sensibliser les publics, notamment les jeunes, au cinéma européen.

Les actions doivent débuter entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2016 et dureront 12 mois au maximum.

Les subventions s’élèvent à maximum 60% du montant total des coûts éligibles de l’action. Le budget global disponible en 2015 est de 1,9 million d’euros.

Date limite de dépôt : 26 mars 2015

Info

Le film polonais « Ida » remporte le Prix LUX 2014

ida-winner-600

Tout auréolé de ses 5 European Film Awards décernés samedi dernier à Riga, le film de Pawel Pawlikowski Ida vient de remporter le Prix Lux 2014 attribué par les membres du Parlement européen. Il lui a été remis par le Président Martin Schulz lors d’une cérémonie dans l’hémicycle ce mercredi à midi. « Ida » raconte le parcours d’une jeune femme en quête de son identité, une histoire émotionnelle personnelle sur fond de passé douloureux de l’Europe.

En recevant son prix, le réalisateur Pawel Pawlikowski a déclaré: « Ida est un film qui a réussi à toucher le public de toute l’Europe, ce qui montre que le cinéma a encore un rôle à jouer dans notre société. (..) Le Prix Lux a créé un nouveau titre pour les cinéastes européens (..) et a également permis à des milliers de citoyens européens de partager une émotion commune ».

Communiqué de presse

Site web du Prix Lux

MEDIA reconduit son soutien à Europa Cinemas

2014_EuropaCinemasAwards_YA_650

Suite à l’appel à propositions clôturé le 27 juin dernier, le programme Europe Créative (MEDIA) annonce le renouvellement de son soutien au réseau européen de salles de cinéma Europa Cinemas qui bénéficiera en 2015 d’une subvention annuelle de 10,5 millions d’euros.

Celui-ci comporte aujourd’hui 3194 écrans dans 682 villes réparties dans 69 pays.

Le réseau Europa Cinemas vient par ailleurs d’annoncer les lauréats de ses prix 2014 :

Prix Europa Cinemas 2014 – Meilleure Action Jeune Public

Le prix Jeune Public 2014 revient au Cinéma Lumière de Bruges en Belgique, membre d’Europa Cinemas depuis 1999, pour saluer les activités variées que la salle a développées en direction des jeunes spectateurs. En 2013, ce sont près de 16 000 enfants ou adolescents qui ont assisté à des projections de films européens (soit près de 25% des entrées européennes de la salle), prouvant que les efforts déployés par le cinéma portent leurs fruits. +Info

Prix Europa Cinemas 2014 – Meilleur Entrepreneur

Ivo Andrle est responsable de la programmation du Kino Aero, du Bio OKO et du Svetozor, cinémas cultes de Prague, et copropriétaire et directeur général d’Aerofilms, une des principales sociétés de distribution art et essai tchèques. +Info

Prix Europa Cinemas 2014 – Meilleure Programmation

Cette année, le prix de la meilleure programmation est attribué conjointement aux deux cinémas art et essai de la capitale slovaque, le Kino Lumière et le Kino Mladost. +Info

info : https://www.europa-cinemas.org/

2014_ChiffresReseauFR

Perspectives d’avenir en ligne pour le patrimoine européen

patrimoine

La Commission européenne a présenté aujourd’hui deux rapports dont la publication coïncide avec une conférence internationale organisée dans le cadre de la présidence italienne de l’UE afin d’inciter les institutions culturelles d’Europe à mettre en ligne une plus grande partie de notre patrimoine culturel, avec le soutien des pouvoirs publics.

L’un des rapports explore les moyens de numériser, de rendre accessible et de préserver la culture en ligne, tandis que l’autre explique comment notre patrimoine cinématographique peut connaître une seconde vie. Grâce à la numérisation, le matériel culturel peut devenir une immense ressource commune gratuite permettant d’élaborer des contenus culturels et éducatifs, des documentaires, des applications touristiques, des jeux, des animations ainsi que des outils de conception, ce qui peut contribuer à la croissance du secteur créatif, qui ne représente actuellement que quelque 4 % du PIB de l’UE.

Le premier rapport montre que la numérisation reste un défi, seule une fraction des collections européennes ayant été numérisée jusqu’à présent (soit quelque 12 % en moyenne pour les bibliothèques et moins de 3 % pour les films).

Le second rapport recense les obstacles à la numérisation et à la mise en ligne des films, tels que le manque de financement (pour 97 EUR investis par le secteur public dans la création de nouveaux films, seuls 3 EUR sont reversés à la préservation et à la numérisation de ces films) et le coût élevé et la complexité de l’acquittement des droits d’auteur.

Ce qui n’empêche d’enregistrer quelques bons exemples dans le domaine de la culture numérique:

L’Institut national de l’audiovisuel polonais exploite ainsi un portail multimédia destiné au partage de ressources culturelles et à la production de nouveaux contenus à partir de ces ressources; au Danemark, l’Institut cinématographique danois propose une plateforme ouverte de visionnage de films en continu qui en deux mois a attiré près de 200 000 internautes;

Communiqué de presse

Une nouvelle stratégie pour le cinéma européen à l’ère numérique

Image

Les films européens représentent près de deux tiers des sorties en salle dans l’UE, mais seulement un tiers des entrées réalisées. Alors que le nombre de films produits en Europe est passé d’environ 1 100 en 2008 à 1 300 en 2012, la plupart des films européens ne sont diffusés que dans leur pays d’origine et sont rarement distribués au-delà des frontières. Une nouvelle stratégie de l’UE sur «Le cinéma européen à l’ère numérique», publiée pendant le Festival de Cannes par la Commission européenne, entend relever ce défi en soulignant la nécessité de tirer pleinement parti des nouveaux modes de distribution pour renforcer la diversité culturelle et la compétitivité.

Le document de stratégie de la Commission suggère que les financements publics devraient être davantage axés sur l’élargissement du public des films européens et sur un soutien accru à la conception, à la promotion et à la distribution internationale. Actuellement, près de 70 % des financements publics nationaux sont consacrés à la production de films plutôt qu’à l’optimisation du public potentiel. La Commission recommande également davantage de souplesse et d’expérimentation en ce qui concerne les modes et le calendrier de diffusion des films, compte tenu de la popularité croissante de la vidéo à la demande et des téléchargements.

La stratégie encouragera la mise en place d’une nouvelle plateforme de dialogue, appelée «forum du film européen», en vue de favoriser un échange d’idées sur la manière dont les politiques audiovisuelles nationales, régionales et européennes peuvent mieux se compléter et faire face aux défis qui se présentent, tels que la numérisation et les difficultés auxquelles se heurtent de nombreuses sociétés cinématographiques lorsqu’elles essaient d’obtenir des financements.

Communiqué de presse

Communication

 

Les aides publiques aux oeuvres audiovisuelles dispensées de notification à la Commission européenne

Image

A partir du 1er juillet 2014, les aides à la culture et à la conservation du patrimoine, en ce compris les systèmes d’aides aux oeuvres audiovisuelles, ne devront plus être notifiées préalablement à la DG Concurrence de la Commission européenne. Elles entrent en effet dans le nouveau système général d’exemptions par catégories en matière d’aides d’Etat adopté aujourd’hui par la Commission.

« En vertu du règlement général d’exemption par catégorie (RGEC) révisé, les États membres pourront octroyer un plus grand nombre de mesures d’aide pour des montants plus importants sans avoir à les notifier au préalable à la Commission pour autorisation, parce qu’elles sont moins susceptibles d’entraîner des distorsions de concurrence indues au sein du marché unique. Cette révision entraînera une diminution sensible de la charge administrative qui pèse sur les États membres et les autorités locales et améliorera la sécurité juridique pour les bénéficiaires des aides. »

L’élargissement considérable du champ d’application de l’exemption de notification préalable s’accompagne de la mise en place de mesures appropriées pour préserver la concurrence dans le marché unique, s’appuyant sur des contrôles ex post améliorés, précise cependant la Commission.

Communiqué de presse

Film Club, un exemple d’éducation au cinéma pour l’Europe

Image

A l’occasion du Conseil Education et Culture qui se tient ces 20 et 21 mai à Bruxelles, la Commission européenne a présenté aux ministres le projet britannique Film Club comme un exemple de meilleur pratique à développer en Europe en matière d’éducation aux médias.

Depuis 2007, ce projet se développe dans les écoles au Royaume-Uni afin de mettre les jeunes de 5 à 19 ans en contact avec le cinéma et particulièrement le cinéma européen; ils ont l’occasion d’y voir des films, d’en discuter, d’en faire la critique mais aussi de se former à la réalisation de leur propre film grâce à des outils en ligne.

http://www.filmclub.org/about

Communiqué de presse du Conseil

Europa Cinemas à Cannes 2014

ImageEuropa Cinemas sera présent durant le 67e Festival de Cannes au Pavillon européen du Village International. La Réunion du Réseau se tiendra le dimanche 18 mai de 15h00 à 17h30 au Majestic pour faire le bilan des activités en 2013 et des actions en cours et dresser des perspectives sous le programme Europe Créative. Elle sera suivie d’un cocktail.

Pour la 12e fois à Cannes, un jury composé de quatre exploitants du réseau décernera le Label Europa Cinemas au meilleur film européen de la Quinzaine des Réalisateurs. Parmi les 8 films éligibles figure notamment Alleluia de Fabrice Du Welz.

Info

 

Fréquentation des salles prometteuse au 1er trimestre 2014

observatoireA moins d’une semaine de l’ouverture du Festival de Cannes, l’Observatoire européen de l’Audiovisuel constate un recul des recettes brutes des salles de cinéma dans l’Union européenne en 2013, mais le premier trimestre 2014 est prometteur.

Principaux constats :

  • La hausse des recettes brutes des salles dans l’Union européenne s’est interrompue en 2013 : celles-ci ont diminué de 4,3 %. Mais les chiffres des entrées au 1er trimestre 2014 sont encourageants.
  • Les derniers volets de Moi, moche et méchant (Despicable Me) et de The Hobbit dominent les classements de l’UE.
  • La part de marché des films européens a baissé de 28,9 à 26,2 %.
  • Avec environ 1 546 longs métrages, la production de films dans l’Union européenne a poursuivi sa croissance.
  • 87 % des écrans de l’UE étaient numérisés fin 2013.

Des informations détaillées sur les marchés cinématographiques nationaux en Europe ainsi que dans le reste du monde sont publiées dans la brochure FOCUS 2014 Tendances du marché mondial du film (disponible durant le Marché du Film) réalisée par l’Observatoire européen de l’audiovisuel et éditée par le Marché du film.

Communiqué de presse

 

Quelle place pour les femmes dans l’industrie cinématographique actuelle ?

observatoireLa place des femmes dans l’industrie cinématographique actuelle est le sujet de l’atelier annuel organisé par l’Observatoire européen de l’audiovisuel à Cannes. Cet atelier intitulé : « Girls Just Wanna Have Film ! » aura lieu le 17 mai de 11h00 à 13h00, dans le Salon des Ambassadeurs au 4e étage du Palais des Festivals.

L’Observatoire commencera, comme d’habitude, par faire le point sur la situation du marché mondial du film, puis s’intéressera aux règles récemment adoptées au niveau européen (la nouvelle communication sur le cinéma) avant de passer au thème de l’atelier de cette année.

Trois grandes études sur la contribution des femmes à l’industrie cinématographique actuelle seront présentées.

Pendant toute la durée du Marché du film, l’Observatoire européen de l’audiovisuel aura son stand au même endroit que l’année dernière, au niveau 01 du Palais des Festivals.

Info