Archives de tags | distribution

Le CNC lance le dispositif ACM Distribution grâce au soutien de MEDIA

cnc_ACMimage_gallery

Avec le soutien du programme Europe Créative- MEDIA de la Commission européenne, le CNC va doter l’Aide aux Cinémas du Monde (ACM), dispositif co-géré par le CNC et l’Institut français, d’un nouveau volet dédié à la distribution internationale des films soutenus à la production.

Baptisé ACM Distribution, ce nouveau dispositif, sélectionné par l’agence du programme Europe Créative dans le cadre de l’appel à propositions sur les fonds de coproductions internationales lancé en décembre 2014, a pour objectif de favoriser la circulation en Europe et dans le monde des coproductions internationales issues du catalogue de films soutenus par l’ACM, impliquant un partenaire extra-européen.

« Je me réjouis de ce premier partenariat avec le programme européen Europe Créative-MEDIA, qui permet à l’ACM d’être un des moteurs de la coopération entre l’Europe et les auteurs du monde entier. Je remercie vivement la Commission européenne de nous avoir accordé sa confiance et son soutien dans cette expérimentation». s’est félicitée Frédérique Bredin, présidente du CNC.

Alors que sera célébré cette année le 10ème anniversaire de la Convention de l’Unesco, ce projet européen constitue aussi un moyen de contribuer à la protection et la promotion de la diversité culturelle, via un dispositif essentiel soutenant la diversité des cinématographies mondiales. « C’est une réelle chance pour les films ACM, qui sont le reflet de la création du monde entier, et régulièrement primés dans les grands festivals internationaux, d’accroître et de stimuler leur diffusion commerciale en salles et sur les plateformes en ligne dans un plus grand nombre de pays » a indiqué Frédérique Bredin. A ce jour, 156 films ont été aidés, portés par des réalisateurs de 64 nationalités différentes dont 46 non européens. Cette année, un nombre record de 17 films soutenus par l’ACM ont été sélectionnés dans les différentes sections du Festival de Cannes.

Ce nouveau soutien sélectif sera ouvert à des sociétés européennes qui proposeront des stratégies de distribution et de promotion internationales innovantes d’un ou plusieurs films ACM sur au moins 3 territoires, dont un territoire européen (hors France) et un territoire extra-européen.

Une présentation de ce programme et de ses modalités (montants et critères) aura lieu en septembre 2015, au moment du premier appel à candidatures.

Communiqué

Streams Day&Date pour Jacques Doillon

Dans le cadre du projet Streams Day&Date soutenu par MEDIA, sortie simultanée en Belgique ce 10 juin en salles (Actor’s Studio) et en VOD (UniversCiné) du film de Jacques Doillon Mes séances de lutte. Idem en Bulgarie à partir du 12 juin.

UniversCiné

http://www.streamsdayanddate.com/

Seize initiatives pour promouvoir un marché unique numérique

CEUZXItWMAAK0u-.png-large

La Commission européenne a dévoilé aujourd’hui ses projets détaillés pour la création d’un marché unique numérique, donnant ainsi corps à l’une de ses grandes priorités. La stratégie proposée comprend une série d’actions ciblées à réaliser d’ici à la fin 2016 et repose sur trois piliers:

  1. améliorer l’accès aux biens et services numériques dans toute l’Europe pour les consommateurs et les entreprises;
  2. créer un environnement propice et des conditions de concurrence équitables pour le développement des réseaux et services numériques innovants;
  3. maximiser le potentiel de croissance de l’économie numérique.

La Commission entend notamment :

– établir des règles harmonisées (contrats, protection des consommateurs) visant à faciliter le commerce électronique transfrontière, notamment pour l’acquisition de contenus numériques ;

– en finir avec le blocage géographique — « une pratique discriminatoire injustifiée » qui permet à des vendeurs en ligne d’empêcher les consommateurs d’accéder à un site internet sur la base de leur localisation, ou de les rediriger vers un site de vente en ligne de leur pays qui affiche des prix différents ;

– donner un « caractère moderne et plus européen » à la législation sur le droit d’auteur: des propositions législatives suivront avant la fin de 2015 en vue de réduire les disparités entre les régimes de droits d’auteur et d’élargir l’accès en ligne aux œuvres dans l’ensemble de l’UE, notamment par des mesures d’harmonisation supplémentaires. La Commission examinera également le rôle des intermédiaires en ligne en ce qui concerne les œuvres protégées par le droit d’auteur et renforcera son combat contre la piraterie.;

– examiner la directive «satellite & câble» afin de déterminer si son champ d’application doit être étendu aux transmissions en ligne des organismes de radiodiffusion et d’étudier les moyens d’améliorer l’accès transfrontière aux services de radiodiffusion en Europe;

– réexaminer le cadre des médias audiovisuels (directive SMA) en mettant l’accent sur le rôle des différents acteurs du marché dans la promotion des œuvres européennes (chaînes de télévision, fournisseurs de services audiovisuels à la demande, etc.). La Commission réfléchira aussi aux moyens d’adapter les règles existantes (la directive «Services de médias audiovisuels») aux nouveaux modèles économiques pour la distribution de contenu.

« Le marché unique numérique devrait être réalisé dans les meilleurs délais », estime la Commission qui annonce une première discussion sur ce thème lors du Conseil européen des 25 et 26 juin.

Communiqué de presse et communication
http://europa.eu/rapid/press-release_IP-15-4919_fr.htm

4,1 millions € pour 223 sorties de films européens

487904

Le programme MEDIA (Europe Créative) annonce l’octroi d’un soutien à 223 campagnes de distribution pour un montant total de 4.188.200 euro dans le cadre de ses aides sélectives à la distribution (appel EACEA/23/2014 – date limite du 4/12/14).

En Belgique, l’aide d’un montant total de 137.000 euro porte sur la sortie de 10 films européens non nationaux :

  • Phoenix, de Christian Petzold (A-Film, sorti le 11 mars) ;
  • Une nouvelle amie, de François Ozon (Cinéart, sorti le 5 novembre 14) ;
  • Bandes de filles, de Céline Sciamma (Cinéart, sorti le 22 octobre 14) ;
  • Eden, de Mia Hansen-Love (Cinéart, sorti le 19 novembre 14) ;
  • Retour à Ithaque, de Lanrent Cantet (Cinéart, sorti le 3 décembre 14) ;
  • Das Grosse Museum, de Johannes Holzhausen (Coopérative Nouveau Cinéma) ;
  • La rançon de la gloire, de Xavier Beauvois (Lumière, sorti le 7 janvier) ;
  • Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l’existence, de Roy Andersson (Lumière, sortie le 13 mai) ;
  • The absent one, de Mikkel Norgaard (Lumière, sortie le 3 juin) ;
  • Marie Heurtin, de Jean-Pierre Ameris (Victory Productions, sorti le 12 novembre 14).

Détails de la sélection

La prochaine date limite de dépôt des projets pour le soutien sélectif à la distribution est fixée au 2 juillet 2015.

Investir plus dans la distribution des films européens

parlement-strasbourg

La promotion et la distribution des films européens doivent être soutenues par des fonds publics, exigent les députés européens dans une résolution adoptée ce mardi à Strasbourg. Pour répondre aux défis de la concurrence non européenne et de la numérisation, une diversification et une augmentation de l’offre légale est nécessaire, notamment par une meilleure disponibilité de versions sous-titrées sur des plateformes « on demand », et par des fenêtres d’exploitation plus flexibles.

En Europe, 70% des fonds publics vont à la production de films, mais seulement 1% est utilisé pour la distribution et la promotion. Les députés insistent pour que la distribution des fonds publics soit mieux équilibrée et que les États membres soutiennent davantage les festivals et les cinémas itinérants. Les programmes européens MEDIA et Europe créative doivent être mieux utilisés, notamment pour financer le sous-titrage ou le doublage des films, ainsi que pour soutenir les PME œuvrant dans ce secteur.

Soutien aux salles de cinéma

L’aide européenne ou nationale pour les petits cinémas indépendants est encouragée, afin de leur permettre de se doter d’équipements audiovisuels nécessaires à la distribution des productions numériques. Cette aide est indispensable pour assurer la survie des salles de cinémas dans les petites villes ou des régions reculées, où elles constituent de vrais lieux de rencontre et offre un accès aux ressources, au patrimoine et aux échanges multiculturels.

Le défi du numérique et le rôle de l’audiovisuel

Diversifier et augmenter l’offre légale en ligne des films européens est indispensable pour soutenir l’industrie cinématographique, tout en respectant les droits d’auteurs, souligne le Parlement. Il faut appuyer la portabilité transfrontalière des services audiovisuels, tandis qu’une TVA réduite et harmonisée pourrait soutenir le développement de nouveaux services et plateformes numériques, réaffirment les députés.

Info

Rapport sur le cinéma européen à l’ère numérique

Le cinéma européen à la conquête des audiences internationales

EuropeanFilmForum

En présence du commissaire Oettinger, la Commission européenne (programme MEDIA) organisera son European Film Forum à Cannes le 18 mai sur le thème de la place du cinéma européen sur le marché global (The Moving Image : connecting European films to a global audience).

Une session sera consacrée à l’impact de la révolution numérique sur les stratégies de promotion et de distribution des films européens au sein du marché unique.

Sur base de chiffres collectés par l’Observatoire européen de l’audiovisuel, une seconde session se penchera sur la mise en place de stratégies plus efficaces pour l’exportation des films européens sur les marchés extérieurs, notamment les Etats-Unis et la Chine.

La conférence sera ouverte par le commissaire Günther Oettinger et se clôturera par un cocktail.

Le programme détaillé de ce European Film Forum sera annoncé début mai.

European Film Forum – Lundi 18 mai – 14h30-17h30 – Palais des Festivals (Salon des Ambassadeurs) – Cannes

Appel des cinéastes européens pour un meilleur accès aux films

Dardenne_brothers_1Vingt-six cinéastes européens, dont le Français Michel Hazanavicius, les Belges Jean-Pierre et Luc Dardenne, le Britannique Ken Loach, l’Italien Paolo Sorrentino ou encore l’Allemand Wim Wenders, ont lancé jeudi à Rome un appel pour favoriser la diffusion des films européens dans toute l’Europe.

« Il n’est pas normal que toutes les cinématographies d’Europe peinent à être accessibles pour tous les publics », estiment les 26 cinéastes appelant à des mesures « afin que l’Europe soit irriguée de tout son cinéma ».

L’appel des cinéastes prône à cet effet une meilleure protection des salles de cinéma existantes et des mesures pour en créer de nouvelles, de même qu’une meilleure diffusion des œuvres sur les chaînes de télévision publiques.

L’Europe devrait également voir émerger une plateforme de diffusion du cinéma indépendant européen grâce à des acteurs européens capables de concurrencer les géants mondiaux en matière de diffusion de films à la demande (VOD). « Nous devons d’urgence imaginer une fiscalité culturelle pour les acteurs mondialisés de la diffusion », écrivent encore ces cinéastes.

Info

Appel aux agents de vente internationale

salesagents

Le programme MEDIA vient de publier l’appel à propositions EACEA/07/2015 en vue du soutien aux agents de vente.

Les candidats doivent être des sociétés européennes qui agissent en tant qu’intermédiaires pour un producteur spécialisé dans l’exploitation commerciale de films en les commercialisant auprès de distributeurs ou d’autres acquéreurs ou en leur délivrant une licence d’exploitation en vue de la diffusion de ces films à l’étranger, et dont les activités contribuent à la plus large circulation des films européens.

Le système de soutien «agent de vente» est constitué de deux phases:

  1. Génération d’un fonds potentiel, dont l’enveloppe sera calculée en fonction des ventes internationales de la société concernée sur le marché européen pendant la période de référence (2010-2014)
  2. Réinvestissement du fonds potentiel ainsi généré par chaque société:
  • Module 1. Minimum garantis ou avances payées pour les droits de vente internationaux sur les nouveaux films européens non-nationaux.
  • Module 2. Promotion, marketing et publicité sur le marché des nouveaux films européens non nationaux présentés.

Le budget total disponible s’élève à 2 600 000 euros. La contribution financière de l’Union ne peut excéder 60 % du total des coûts éligibles, en fonction du type de réinvestissement (voir lignes directrices).

Date limite de candidature : pour la génération: 18/06/2015 pour les réinvestissements: 01/03/2017

Info

Appel à projets du TFL Distribution Fund

tfl_df

Torino Film Lab lance son appel à candidatures dans le cadre du TFL Distribution Fund soutenu par MEDIA Europe Créative sur la ligne Fonds de coproduction internationaux.

Le fonds TFL a pour objectif d’encourager la mise en place par les producteurs ou les agents de vente de nouvelles stratégies de développement des publics pour la sortie d’un long métrage de fiction. Le film concerné doit être coproduit avec au moins un producteur d’un pays non membre de MEDIA ou d’Eurimages. Il doit être en pré-production, en production ou en post-production en vue d’une sortie dans au moins 3 territoires avant décembre 2016.

Trois subventions de 43.000 € chacune seront attribuées.

Date limite de dépôt des candidatures : 30 avril 2015.

Info

2,5 millions d’euros aux agents de vente

salesagentsLes résultats de l’appel à propositions 2014 concernant le soutien MEDIA aux Agents de vente internationale de films cinématographiques européens (réf. : EACEA S21/2013, dépôt du 18 juin 2014) ont été annoncés.

Plus de 2,5 millions d’euros ont été générés dans le cadre de cet appel par 28 agents de vente.

Parmi eux, 13 sociétés françaises ont généré 1 193 070 euros. Il s’agit de : Doc & Film International, Films Distributions, Gaumont, Kinology, Les Films du Losange, MK2, MFI, Pyramide, Société Parisienne de Production, StudioCanal, Urban Distribution International, Wide et Wild Bunch.

Le détail des résultats peut être consulté à la page suivante