Archives de tags | médias

Etudes sur le secteur audiovisuel et les médias

digital

La Commission européenne a décidé de réserver 2,54 millions € pour des actions à mener en 2015 et centrées sur le contenu numérique, l’industrie audiovisuelle et les autres médias.

Il s’agira notamment d’évaluer les dispositions de la directive SMA (protection des mineurs, communications commerciales, promotion des œuvres européennes, liberté de l’information) et de créer une base de données des services de vidéo à la demande (VOD).

Le programme prévoit également l’établissement d’un Centre européen pour la liberté de la presse et des médias et la mise en œuvre de l’instrument de surveillance du pluralisme des médias.

Info

Pour une offre numérique de qualité porteuse de diversité

From left to right: Ms. Fleur PELLERIN, French Minister for SMEs and the Digital Economy; Ms. Monika GRUTTERS, Parliamentary State Secretay to the German Federal Ministry for Education and Research; Mr Gunther OETTINGER, Member of the European Commission.

From left to right: Ms. Fleur PELLERIN, French Minister for SMEs and the Digital Economy; Ms. Monika GRUTTERS, Parliamentary State Secretay to the German Federal Ministry for Education and Research; Mr Gunther OETTINGER, Member of the European Commission.

Réuni à Bruxelles ces 18 et 19 mai, le Conseil des ministres européens de la Culture a tenu un débat d’orientation sur l’avenir de la politique audiovisuelle européenne, sur la base de la récente communication de la Commission relative à une stratégie pour un marché unique numérique en Europe. Le débat a essentiellement porté sur deux questions:

  • les aspects relatifs à la politique audiovisuelle de la stratégie relative au marché unique numérique
  • le fonctionnement de la directive « Services de médias audiovisuels » dans le contexte de la situation géopolitique actuelle

Les ministres ont examiné les défis que pose aux décideurs politiques et aux régulateurs le marché unique numérique qui doit assurer une offre numérique de grande qualité porteuse de diversité ainsi que des conditions égales pour tous les fournisseurs de services de médias audiovisuels.

Ils ont également examiné les moyens de prévenir l’utilisation abusive des libertés garanties par la directive « Service de médias audiovisuels » (« la liberté de l’information, la liberté et le pluralisme des médias, l’ouverture de l’Internet et la diversité culturelle et linguistique »), afin d’atteindre les objectifs d’intérêt public de sécurité et de stabilité.

Le Conseil a aussi adopté une décision désignant Plovdiv (Bulgarie) et Matera (Italie) comme capitales européennes de la culture en 2019.

La ministre lettonne Dace Melbārde a déclaré: « L’une des questions qui requiert une attention immédiate aujourd’hui en ce qui concerne la politique audiovisuelle européenne est celle du bon équilibre à trouver entre la liberté d’expression et les objectifs d’intérêt public que sont la sécurité et la stabilité tout en veillant à ce que le paysage audiovisuel européen reste porteur de diversité culturelle et compétitif ».

Info

Seize initiatives pour promouvoir un marché unique numérique

CEUZXItWMAAK0u-.png-large

La Commission européenne a dévoilé aujourd’hui ses projets détaillés pour la création d’un marché unique numérique, donnant ainsi corps à l’une de ses grandes priorités. La stratégie proposée comprend une série d’actions ciblées à réaliser d’ici à la fin 2016 et repose sur trois piliers:

  1. améliorer l’accès aux biens et services numériques dans toute l’Europe pour les consommateurs et les entreprises;
  2. créer un environnement propice et des conditions de concurrence équitables pour le développement des réseaux et services numériques innovants;
  3. maximiser le potentiel de croissance de l’économie numérique.

La Commission entend notamment :

– établir des règles harmonisées (contrats, protection des consommateurs) visant à faciliter le commerce électronique transfrontière, notamment pour l’acquisition de contenus numériques ;

– en finir avec le blocage géographique — « une pratique discriminatoire injustifiée » qui permet à des vendeurs en ligne d’empêcher les consommateurs d’accéder à un site internet sur la base de leur localisation, ou de les rediriger vers un site de vente en ligne de leur pays qui affiche des prix différents ;

– donner un « caractère moderne et plus européen » à la législation sur le droit d’auteur: des propositions législatives suivront avant la fin de 2015 en vue de réduire les disparités entre les régimes de droits d’auteur et d’élargir l’accès en ligne aux œuvres dans l’ensemble de l’UE, notamment par des mesures d’harmonisation supplémentaires. La Commission examinera également le rôle des intermédiaires en ligne en ce qui concerne les œuvres protégées par le droit d’auteur et renforcera son combat contre la piraterie.;

– examiner la directive «satellite & câble» afin de déterminer si son champ d’application doit être étendu aux transmissions en ligne des organismes de radiodiffusion et d’étudier les moyens d’améliorer l’accès transfrontière aux services de radiodiffusion en Europe;

– réexaminer le cadre des médias audiovisuels (directive SMA) en mettant l’accent sur le rôle des différents acteurs du marché dans la promotion des œuvres européennes (chaînes de télévision, fournisseurs de services audiovisuels à la demande, etc.). La Commission réfléchira aussi aux moyens d’adapter les règles existantes (la directive «Services de médias audiovisuels») aux nouveaux modèles économiques pour la distribution de contenu.

« Le marché unique numérique devrait être réalisé dans les meilleurs délais », estime la Commission qui annonce une première discussion sur ce thème lors du Conseil européen des 25 et 26 juin.

Communiqué de presse et communication
http://europa.eu/rapid/press-release_IP-15-4919_fr.htm

Creative Shift Forum : culture, technologie et finance

unnamed

Le projet pilote @diversity qui vise à développer de nouveaux modèles commerciaux aux carrefours de la culture, des industries créatives et du numérique, organisera le 29 septembre à Bruxelles le Creative Shift Forum.

L’objectif est de convier une centaine d’entrepreneurs, de chercheurs, de financiers, de spécialistes IT et de décideurs politiques à une grande table ronde autour de l’entrepreunariat, des technologies numériques et de l’accès au financement dans les secteurs culturels et créatifs pour déboucher sur des recommandations concrètes à la Commission européenne.

Les parties intéressées sont invitées à s’inscrire à cette conférence de haut niveau avant le 8 août 2014, le nombre de places étant limité.

Cet événement se tiendra parallèlement au NEM (New European Media) Summit consacré aux développements et opportunités dans les secteurs de l’internet et des médias et des rencontres seront organisées entre les participants des deux manifestations. Des projets de start-ups dans les secteurs des medias numériques et de la creation pourront également être défendus devant des investisseurs dans le cadre du Media Deals Investment Forum.

Info

Quelles recommandations pour l’éducation aux médias en Europe ?

Image

Le 1er European Media Literacy Forum organisé dans le cadre du projet EMEDUS avec le soutien de la Commission européenne et de l’UNESCO se tiendra à Paris les 27 et 28 mai au siège de l’UNESCO. Il réunira gouvernements, autorités de l’audiovisuel, experts, professionnels des médias et ONG afin de discuter des politiques, initiatives et projets de coopération à mener au niveau européen dans le domaine d’éducation aux médias. Le principal objectif de cette rencontre est de contribuer à l’élaboration de recommandations visant à inclure l’éducation aux médias dans le cadre scolaire européen et à développer des initiatives d’éducation vers les groupes défavorisés.

Info

http://www.europeanmedialiteracyforum.org/