Archives de tags | salles

L’offre restreinte de films incite au téléchargement

cinema1

Selon une nouvelle étude de la Commission européenne sur le comportement des publics du cinéma, près de 70 % des Européens téléchargent des films ou les regardent en streaming, gratuitement, que ce soit légalement ou illégalement. Il en ressort également que 40 % des détenteurs de smartphones et plus de 60 % des propriétaires de tablettes regardent des films sur leurs appareils. L’étude conclut que cela n’est pas surprenant dans la mesure où le public est souvent très intéressé par les films en général mais, la plupart du temps, ne dispose pas d’un cinéma à proximité et se voit proposer un choix de films assez limité.

Selon cette étude, l’industrie cinématographique européenne pourrait augmenter ses recettes en exploitant différents types de plateformes en ligne rentables de façon à élargir l’éventail des films proposés et à toucher de nouveaux publics. L’étude en question se fonde sur la recherche, l’analyse et des entretiens réalisés auprès de publics de 10 États membres — le Royaume-Uni, la France, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, la Pologne, la Croatie, la Roumanie, la Lituanie et le Danemark. Près de 5 000 personnes âgées de 4 à 50 ans ont été interrogées sur leurs habitudes et préférences cinématographiques.

Communiqué de presse

Executive summary

Etude complète

For those in peril, un premier film en VoD et en salles

Image

For those in peril », premier film poignant d’un jeune réalisateur britannique, est visible jusqu’au 11 février sur internet avant d’être en salles le 12, grâce à une expérimentation européenne. Il bénéficie pour sa sortie en France et quatre autres pays européens du soutien Tide experiment, projet sélectionné par la Commission européenne, dans le but d’améliorer la diffusion des films à l’ère du numérique.

En France, le film de Paul Wright sur l’histoire d’un jeune pêcheur écossais seul rescapé d’un bateau de pêche qui va être marginalisé par les villageois, est disponible depuis le 22 janvier sur trois plateformes VàD: celles de la TV d’Orange, FilmoTV et iTunes. Le film sera ensuite distribué à partir du 12 février en salles, l’oeuvre n’étant plus accessible sur internet.

 En Italie, au Portugal, en Pologne et aux Pays-Bas, les sorties cinéma et VàD sont simultanées.

 Tide experiment permet aussi aux films choisis une approche marketing et promotionnelle commune comme pour les affiches par exemple, permettant une réduction des coûts de promotion.

 François Scippa-Kohn, directeur général de Distrib Films, a accepté l’expérience car « pour beaucoup de petits films — des premiers films ou des films présentés dans des festivals majeurs — on donne la primeur à la salle, on dépense beaucoup d’argent en promotion et on est à la merci des exploitants qui eux doivent remplir leurs salles ». Au bout d’une semaine, « on se retrouve très souvent bloqués » par le délai incompressible de quatre mois, sans possibilité d’amortir sur les autres supports pendant ce temps.

 Info