Archives de tags | vod

Seize initiatives pour promouvoir un marché unique numérique

CEUZXItWMAAK0u-.png-large

La Commission européenne a dévoilé aujourd’hui ses projets détaillés pour la création d’un marché unique numérique, donnant ainsi corps à l’une de ses grandes priorités. La stratégie proposée comprend une série d’actions ciblées à réaliser d’ici à la fin 2016 et repose sur trois piliers:

  1. améliorer l’accès aux biens et services numériques dans toute l’Europe pour les consommateurs et les entreprises;
  2. créer un environnement propice et des conditions de concurrence équitables pour le développement des réseaux et services numériques innovants;
  3. maximiser le potentiel de croissance de l’économie numérique.

La Commission entend notamment :

– établir des règles harmonisées (contrats, protection des consommateurs) visant à faciliter le commerce électronique transfrontière, notamment pour l’acquisition de contenus numériques ;

– en finir avec le blocage géographique — « une pratique discriminatoire injustifiée » qui permet à des vendeurs en ligne d’empêcher les consommateurs d’accéder à un site internet sur la base de leur localisation, ou de les rediriger vers un site de vente en ligne de leur pays qui affiche des prix différents ;

– donner un « caractère moderne et plus européen » à la législation sur le droit d’auteur: des propositions législatives suivront avant la fin de 2015 en vue de réduire les disparités entre les régimes de droits d’auteur et d’élargir l’accès en ligne aux œuvres dans l’ensemble de l’UE, notamment par des mesures d’harmonisation supplémentaires. La Commission examinera également le rôle des intermédiaires en ligne en ce qui concerne les œuvres protégées par le droit d’auteur et renforcera son combat contre la piraterie.;

– examiner la directive «satellite & câble» afin de déterminer si son champ d’application doit être étendu aux transmissions en ligne des organismes de radiodiffusion et d’étudier les moyens d’améliorer l’accès transfrontière aux services de radiodiffusion en Europe;

– réexaminer le cadre des médias audiovisuels (directive SMA) en mettant l’accent sur le rôle des différents acteurs du marché dans la promotion des œuvres européennes (chaînes de télévision, fournisseurs de services audiovisuels à la demande, etc.). La Commission réfléchira aussi aux moyens d’adapter les règles existantes (la directive «Services de médias audiovisuels») aux nouveaux modèles économiques pour la distribution de contenu.

« Le marché unique numérique devrait être réalisé dans les meilleurs délais », estime la Commission qui annonce une première discussion sur ce thème lors du Conseil européen des 25 et 26 juin.

Communiqué de presse et communication
http://europa.eu/rapid/press-release_IP-15-4919_fr.htm

Le développement du marché VOD en Europe

vod-tv

La Commission européenne (DG Connect) vient de publier le rapport commandé à l’Observatoire européen de l’Audiovisuel relatif au développement du marché européen des services à la demande.

En plus de statistiques complètes concernant les services à la demande établis (941) ou disponibles (1151) au sein de l’UE, le rapport comporte 5 sections couvrant des problématiques importantes pour comprendre le développement de ce secteur très dynamique et son impact sur le paysage audiovisuel au sens large :

  • Marché de la publicité en ligne en 2013
  • Récents développements du marché de la SVOD en Europe en 2014
  • Proportion et place des œuvres européennes dans les catalogues VOD
  • Rôle des fournisseurs de services VOD et des plateformes de distribution dans le financement des films et des productions audiovisuelles
  • Mesure des audiences audiovisuelles fragmentées

Le très grand nombre de statistiques fournies est extrait d’une base de donnée récemment mise à jour par l’Observatoire qui constitue l’un des rares outils permettant de cartographier l’offre de services audiovisuels à la demande en Europe.

Télécharger le rapport

STREAMS – Le festival en ligne de cinéma européen annonce son palmarès !

STREAMS_FEST2014STREAMS – Le festival en ligne de cinéma européen, organisé par EuroVoD du 1er décembre 2014 au 31 décembre 2014 simultanément sur 8 plateformes de Vidéo à la Demande basées dans 8 pays européens – Flimmit (Autriche), UniversCiné.be (Belgique), Netcinema (Bulgarie), UniversCiné (France), Good!Movies (Allemagne), Volta (Irlande), Filmin (Espagne) et leKino.ch (Suisse) – annoncent les gagnants de cette 3ème édition.

Le jury international, composé de réalisateurs, journalistes et a choisi, parmi une sélection de 15 films indépendants récents, les gagnants suivants :

N°1 – The Uprising, Peter Snowdon, Documentaire, 2013, Belgique

N°2 (ex-aequo) – Tristesse Club, Vincent Mariette, Comedie, 2014, France

N°2 (ex-aequo) – Stockholm, Rodrigo Sorogoyen, Drame/Romance, 2013, Espagne

N°3 – The Sound of Belgium, Documentaire, 2013, Belgique

Le documentaire belge “The Uprising” sera doté du Prix Streams 2014, remis par les plateformes EuroVoD, d’une valeur de 3500€.

STREAMS proposait en exclusivité 15 films récents européens (deux par pays participant et un pour l’Allemagne) qui n’ont pas encore été distribués en dehors de leur propre territoire, dans le but de rendre le cinéma européen d’aujourd’hui disponible pour de larges audiences à travers l’Europe, ainsi que pour promouvoir de nouveaux canaux transnationaux de distribution des œuvres audiovisuelles en Europe.

Master of the Universe au ciné et en VOD

spideSélectionné parmi les meilleurs documentaires européens par l’European Film Academy et déjà salué par la presse économique, Master of the Universe * de Marc Bauder sort en salle le 26 novembre, après deux semaines d’avant-première en VOD.

Cette sortie rapprochée en VOD et en salle (dite aussi « day-and-date ») mise sur une exposition et une visibilité optimisées pour satisfaire les attentes de tous les spectateurs, dont le rapport au temps et aux écrans évolue, et donner donc toutes ses chances au film. Malgré cette diffusion élargie, la promotion a mobilisé des frais de sortie limités, correspondants aux économies de distributeurs de films de la diversité, concentrés sur une courte période et mutualisés entre les fenêtres.

Elle participera enfin à l’évaluation concrète des opportunités que représente un aménagement des fenêtres de diffusion adapté aux films et à leurs stratégies de sortie. Inscrite dans le cadre d’expérimentations européennes menées sous l’égide la Commission, elle alimentera aussi l’analyse des modèles de distribution, en fonction des territoires et de leur secteur cinématographique spécifique. En effet, Master of the Universe sera aussi distribué simultanément, en VOD et au cinéma, en Grèce à partir du 20 novembre, en Italie à partir du 27 novembre, et en Pologne à partir du 5 décembre.

*Master of the Universe (sortie « SPIDE Day-and-date »,) est disponible en VOD jusqu’au 25 novembre, sur FilmoTV, Google Play, iTunes, le service de Vidéo à la Demande de la TV d’Orange, Vodeo.tv, UniversCiné et en Vidéo-en-Poche (dans le réseau Vidéo en Poche).

Plus d’informations : http://spidedaydate.wordpress.com/

5,65 millions € pour 17 projets de distribution en ligne

vod-tv

Les résultats du soutien MEDIA à la distribution en ligne (EACEA/16/2014 clôturé le 11 juillet) viennent d’être publiés.

5,65 millions d’euros ont été attribués à 17 projets issus de 9 pays européens :

  • 13 plateformes européennes de VàD (4,32 millions d’euros)
  • 2 catalogues numériques « Online Ready » (648 572 euros)
  • 2 expérimentations de sorties (quasi) simultanées de longs métrages européens (675 995 euros).

Parmi ces projets, on trouve notamment EuroVoD (pour sa plateforme VàD UniversCiné et un catalogue numérique de film), FilmoTV, Prime European TV Series (plateforme VàD d’EuroChannel Europe), Medici.tv, Under The Milky Way (catalogue numérique « Walk This Way ») ainsi que les expérimentations de sorties simultanées Speed Bunch et The Tide Experiment.

Liste complète (pdf)

Nouvelles sorties « Day & Date » au programme

day&date

Dans le cadre de l’action préparatoire « Circulation des films européens à l’heure numérique » gérée par MEDIA, plusieurs sorties de films (quasi) simultanées en salles et VOD sont inscrites au programme des jours à venir.

Depuis la semaine dernière, le projet Streams Day & Date, géré par EuroVoD, sort le documentaire de Mariana Otero A ciel ouvert en Espagne tant dans les salles que sur les plateformes Filmin et iTunes. Le film sortira également en DVD le 3 décembre, distribué par Cameo.

Le projet SPIDE, coordonné par L’ARP mènera une expérience similaire autour du documentaire de Marc Bauder, Master of the Universe – Confessions d’un banquier qui fera l’objet d’une avant-première le 5 novembre à Strasbourg, suivie d’un débat diffusé en direct sur les réseaux sociaux et d’une sortie VoD le 12 novembre sur UniversCiné, Orange, FilmoTV, Vodeo… et le 26 novembre au cinéma.

Enfin, le projet IFFR Live, lié au Festival de Rotterdam, a sélectionné 5 films qui seront diffusés simultanément au Festival (21 janvier – 1er février 2016), dans les salles de cinéma et sur des plateformes VoD dans plusieurs territoires européens ; parmi ces films figure le nouveau long métrage de Bernard Bellefroid Melody, aux côtés de Erbarme Dich de Ramón Gieling, Speed Walking de Niels Arden Oplev et Atlantic de Jan-Willem van Ewijk.

Comment promouvoir les œuvres européennes sur les services VOD ?

demand

Mettant notamment en exergue le cadre législatif mis en œuvre en Fédération Wallonie-Bruxelles, la Commission européenne vient de publier un document présentant les différents instruments mis en place en Europe afin de promouvoir les œuvres européennes sur les services VOD, conformément à la directive sur les services de médias audiovisuels (article 13).

Diverses approches ont été privilégiées selon les Etats membres, des plus générales aux plus détaillées, diversement appréciées par les autorités de régulation et l’industrie :

  • réserver une proportion d’œuvres européennes dans les catalogues ;
  • assurer une mise en évidence des œuvres européennes dans les catalogues ;
  • faire contribuer financièrement les opérateurs VOD à la production et à l’acquisition des droits d’œuvres européennes.

Se basant sur l’exemple belge (Wallonie-Bruxelles), la Commission remarque que les outils de mise en évidence et de promotion des œuvres européennes s’avèrent plus efficaces en termes de consommation que la politique des quotas.

Ces analyses s’avèreront très utiles dans la perspective de la révision de la directive AVMS prévue en 2015 dans le prolongement du livre vert d’avril 2013.

Info

Appel à propositions Distribution en ligne

Image

L’appel à propositions en vue du soutien MEDIA à la distribution en ligne est dès à présent ouvert jusqu’au 11 juillet 2014. Celui-ci a été revu et modifié et porte désormais sur 3 types d’actions :

–          Action 1 : services européens de VOD visant à améliorer la présence, la visibilité et l’audience globale des œuvres audiovisuelles européennes ;

–          Action 2 : assemblage et fourniture de packages numériques « On Line Ready » facilitant la commercialisation des œuvres audiovisuelles européennes sur les services VOD dans les pays où elles ne sont pas disponibles ;

–          Action 3 : projets expérimentant des sorties (quasi) simultanées de films européens sur un large éventail de plateformes de distribution (festivals, salles, DVD, services VOD, télévision, etc) dans un nombre de territoires européens.

Un budget de 5,15 millions d’euros est disponible pour le cofinancement de ces projets.

Dans le cas des services VOD, le soutien s’inscrira dans le cadre d’accords de partenariat de 3 ans.

Le soutien sera plafonné à 50% des coûts éligibles. Pour les services VOD existants il passera de 40% la 1ère année à 20% en 3ème année.

Les projets devront démontrer une dimension européenne (catalogues VOD comportant des œuvres provenant d’au moins 5 pays et représentant au moins 5 langues). Ils seront sélectionnés en fonction, notamment, de leur stratégie de promotion et de marketing, de la qualité de leur modèle économique, de la taille du public visé…

La date limite de soumission des propositions est fixée au 11 juillet 2014.

Présentation du mécanisme

Appel à proposition (lignes directrices et formulaires)

De nouvelles voies pour la diversité du Cinéma en Europe ?

En amont de la conférence prévue ce vendredi à Cannes concernant les résultats de l’action préparatoire « Circulation des films à l’ère numérique ».

 

circulation_cannes

preparatoryaction


New approaches for greater diversity of cinema in Europe, Analyses of experiments launched in the context of the Preparatory Action « Circulation of film in the digital era » by Thomas Paris, researcher at CNRS (GREG HEC) and affiliate Professor at HEC Paris.

Click below to download the short summary & the full report

– Short Summary Report_New approaches for greater diversity of cinema in Europe_Thomas Paris_May2014

– Report_New approaches for greater diversity of cinema in Europe_Thomas Paris_May2014


De nouvelles  voies  pour  la  diversité  du  Cinéma  en  Europe  ? Analyses des expérimentations menées dans le cadre de l’Action préparatoire « La circulation des films à l’ère numérique » de Thomas Paris, Chercheur au CNRS et Professeur Affilié à HEC.

Cliquer ci-dessous pour télécharger le résumé et le rapport dans son intégralité:

– Résumé rapport_De nouvelles voies pour la diversité du cinéma en Europe_Thomas Paris_Mai 2014

– Rapport_De nouvelles voies pour la diversité du cinéma en…

Voir l’article original 3 mots de plus

Le marché TV et VOD en Russie

Image

L’Observatoire européen de l’audiovisuel vient de publier un nouveau rapport consacré au marché télévisuel et à la vidéo à la demande en Fédération de Russie (« TV Market and Video on Demand in the Russian Federation »).

Élaboré par KVG Research, cabinet de conseil basé à Moscou, ce document vise principalement à analyser l’origine des contenus diffusés par les principales chaînes de télévision russes.

L’Observatoire européen de l’audiovisuel constate ainsi que :

·     Les chaînes télévisées à couverture fédérale restent en tête du marché et sont regardées régulièrement par 90 % des téléspectateurs russes.

·     Les contenus diffusés par les principales chaînes sont à 77 % d’origine nationale et à 23 % d’origine extérieure. Les importations d’Europe représentent environ 6 % du total des contenus.

·     Il existe actuellement 60 services de vidéo à la demande en Russie.

Le rapport peut être téléchargé dans son intégralité en anglais et en russe ici.